I Brussel unngår de tjuefem kontroversen over energi


Del denne artikkelen med vennene dine:

Midtveis gjennom Det europeiske råd, torsdag kveld 23 mars, hadde lederne av de tjuefem sitt hovedmål: å unngå divisjoner. For første gang skisserte de en felles energipolitikk - om enn trist - samtidig som man unngikk kontrovers over økonomisk patriotisme, kritisert spesielt av Frankrike og Spania.
Les pays membres se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’une politique énergétique commune, qui consisterait notamment à parler d’une seule voix sur la scène internationale et renforcer leur marché intérieur. Ils ont convenu de se rencontrer chaque année pour évaluer les progrès enregistrés. Mais ils ne sont « pas encore parvenus à des conclusions sur des objectifs spécifiques » en matière énergétique, même si la Commission européenne a « reçu un mandat » pour les proposer, a reconnu son président, José Manuel Barroso.

« Dans dix ans, quand vous regarderez en arrière, vous réaliserez que ce débat très substantiel a conduit à une nouvelle politique énergétique » dans l’UE, a estimé le chancelier autrichien, Wolfgang Schüssel, président en exercice de l’Union. Il a promis qu' »il n’est pas question d’établir une nouvelle super bureaucratie chargée de l’énergie », tandis que M. Barroso assurait que les Etats membres n’auraient pas à transférer de nouvelle compétences à la Commission.


Les mer


Facebook kommentarer

Legg igjen en kommentar

Din e-postadresse vil ikke bli publisert. Obligatoriske felt er merket *