Eksplosjon av et drivstoffdepot i London: detaljer


Del denne artikkelen med vennene dine:

Her er noen detaljer om gårsdagens katastrofe. Utvalgte stykker hentet fra nettstedet LeMonde.fr

» La plus grande explosion d’un dépôt de carburant jamais survenue en Europe en temps de paix a provoqué un gigantesque incendie (…) »

» (..) tout porte à croire qu’il s’agit d’un accident. Les médias britanniques rappellent néanmoins que le numéro deux d’Al-Qaida, l’Egyptien Ayman Al-Zawahri, avait appelé en septembre à frapper les installations pétrolières « dont la majorité des revenus profitent aux ennemis de l’islam », dans une cassette diffusée par la chaîne Al-Jazira, et qui circulait sur Internet ces derniers jours. »

» Le chef des pompiers (…) espérait que l’incendie pourrait être circonscrit dans la journée de lundi. (hypotesen ifølge oss veldig optimistisk sett flammene av direkte i ettermiddag) (…) »

» Un rideau de fumée grise a voilé dimanche le ciel de Londres et provoqué la pénombre au milieu d’une journée très ensoleillée. Lundi, ce nuage se dirigeait vers la France. Selon plusieurs experts, ces fumées « faiblement toxiques » comprennent pour l’essentiel du monoxyde et du dioxyde de carbone. Elles ne présentent pas de danger immédiat pour la santé, même si les asthmatiques et les personnes atteintes de maladies pulmonaires chroniques ont été invités à se protéger.

Sur le plan écologique, l’actuel climat sec rend improbable un phénomène de « pluie noire ». L’Agence pour l’environnement s’inquiète surtout des risques de pollution encourus par les rivières dans l’hypothèse où des carburants s’écouleraient du site. Mais elle était jugée dimanche peu probable. »

» Buncefield stocke jusqu’à 150 000 tonnes de carburants et dérivés pétroliers, soit 5 % des besoins nationaux. C’est le cinquième plus grand dépôt sur les 50 existant dans le pays. (…) «

Les artikkelen i sin helhet


Facebook kommentarer

Legg igjen en kommentar

Din e-postadresse vil ikke bli publisert. Obligatoriske felt er merket *