Retour Rull ned Stopp Automatisk modus

Klimaendringer: CO2, oppvarming, drivhuseffekt ...De siste tallene for global oppvarming

Global oppvarming og klimaendringer: årsaker, konsekvenser, analyser ... Debatt om CO2 og andre klimagasser.
Avatar de l'Utilisateur
Christophe
moderator
moderator
innlegg: 46827
påmelding: 10/02/03, 14:06
Sted: Planet Greenhouse
x 388
Kontakt:

Re: De siste tallene for global oppvarming

Message ikke lupari Christophe » 19/01/18, 01:41

17 av de heteste 18-årene tilhører XXI-tallet! Nydelig formel ...

http://www.lemonde.fr/climat/article/20 ... 52612.html
1 x
Var dette forumet nyttig eller tilrådelig? Hjelp ham også så han kan fortsette å gjøre det! Artikler, analyser og nedlastinger på redaksjonen av nettstedet, publiser din! Få ut (del av) besparelsene dine fra banksystemet, kjøp krypto-valutaer!

Avatar de l'Utilisateur
Remundo
moderator
moderator
innlegg: 8148
påmelding: 15/10/07, 16:05
Sted: Clermont Ferrand
x 90
Kontakt:

Re: De siste tallene for global oppvarming

Message ikke lupari Remundo » 19/01/18, 09:15

det er ikke dårlig, fordi XXI-tallet, til nå, er 18 år borte ...

17 / 18, hyggelig skudd gruppe, ikke beroligende selvfølgelig. Det ville være interessant å kjenne 18 varmeste året. Kanskje i 1990 årene?
0 x
BildeBildeBilde
moinsdewatt
Ekspert økolog
Ekspert økolog
innlegg: 3260
påmelding: 28/09/09, 17:35
Sted: isere
x 254

Re: De siste tallene for global oppvarming

Message ikke lupari moinsdewatt » 13/03/18, 19:52

VIDEO. Réchauffement climatique : "Nous sommes les gagnants", tente de se rassurer le maire de la ville norvégienne la plus au Nord de la planète
En raison du réchauffement climatique, les habitants de Longyearbyen en Norvège, la ville la plus au Nord de la planète, connaissent cette année encore un hiver doux. Certains habitants y voient une opportunité.

den 13 / 03 / 2018

Un paysage polaire, des bottes qui s'enfoncent dans la neige. Et pourtant, à Longyearbyen, il fait chaud pour la saison, en cette fin de mois de février. Au-dessus de 0°C, au lieu de −13°C, la température moyenne enregistrée. Cette ville de l’archipel norvégien du Svalbard, Et pourtant, la ville la plus proche du pôle Nord, à 1 000 kilomètres de là, est un exemple du réchauffement climatique. Le thermomètre affiche des température supérieures à la normale de plusieurs dizaines de degrés. Depuis 2002 l’Arctique se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète. Cela fait des inquiets, mais aussi quelques heureux.

Kim Holmén, le directeur international de l’Institut polaire norvégien, observe ce réchauffement tous les jours. "Voilà le fjord, montre-t-il. Il y a de l’eau partout, maintenant. Il y a huit ans, il était gelé ! Vous voyez la montagne, là ? Tout autour, c’était couvert de glace. On voit les glaciers fondre de 20, 30, 40 centimètres par an… On voit aussi des changements chez les poissons. Et l’ours polaire : comme la glace diminue, son habitat aussi... nous n'en voyons plus !"
..............


https://www.francetvinfo.fr/meteo/clima ... 44968.html
1 x
moinsdewatt
Ekspert økolog
Ekspert økolog
innlegg: 3260
påmelding: 28/09/09, 17:35
Sted: isere
x 254

Re: De siste tallene for global oppvarming

Message ikke lupari moinsdewatt » 04/04/18, 22:55

Des plantes inédites fleurissent sur les cimes à cause du réchauffement climatique .
Selon une étude basée sur 145 ans de relevés botaniques, le nombre d'espèces s'est enrichi sur 87% des sites.


franceinfo avec AFP le 04/04/2018

La "grande accélération" touche désormais les cimes. Sous l'effet du réchauffement climatique, les sommets des montagnes européennes accueillent des plantes inédites, indique une étude parue mercredi 4 avril dans Nature (article en anglais).

Les plantes remontent de plus en plus rapidement des niveaux inférieurs, avec des sommets cinq fois plus "colonisés" de nouvelles variétés de plantes ces dix dernières années qu'au cours de la décennie 1957-1966, montre cette étude de 302 sites, des Alpes, des Pyrénées, des Carpates, du Svalbard (Norvège), d'Ecosse ou de Scandinavie.

La "grande accélération", biologique, météorologique ou chimique, observée depuis les années 1950 par la communauté scientifique sous l'effet des activités humaines, est ainsi "aujourd'hui perceptible dans les sites les plus reculés de la planète : les sommets de montagne", souligne le CNRS français dans un communiqué.

Le réchauffement touche particulièrement les montagnes

Selon cette étude, basée sur 145 ans de relevés botaniques, le nombre d'espèces s'est enrichi sur 87% des sites. Au cours de la période 1957-66, un sommet a accueilli en moyenne 1,1 espèce nouvelle ; en 2007-2016, ce fut 5,4. Cette migration concerne même des plantes réputées pour se déplacer lentement.

Cette tendance concorde avec l'augmentation des températures, explique l'équipe de 53 chercheurs, issus de onze pays, qui rappelle que les montagnes subissent un réchauffement particulièrement rapide. L'étude écarte en revanche le rôle d'autres facteurs comme les retombées azotées des polluants, les changements de précipitations ou la fréquentation humaine, très différents d'une région à l'autre.


https://www.francetvinfo.fr/monde/envir ... 89750.html
1 x


 


  • Lignende emner
    Svar
    Visninger
    Siste innlegg

Gå tilbake til "Klimaendringer: CO2, oppvarming, drivhuseffekt ..."

Hvem er online?

Brukere som leser i dette forumet: Ingen registrerte brukere og 1

Populære søk